POURQUOI CONSTRUIRE EN BOIS

  Pour imprimer la totalité de la rubrique, cliquer ici

Extraits d’un article de Mr François DELAUNAY paru dans 
"Forêts de France"
, n° 464 de juin 2003

 

Le bois prolonge l’effet "puits de carbone" des forêts et permet aussi d’éviter de considérables émissions de CO2.
Accroître l’utilisation du bois apparaît, avec d’autres, comme une voie incontournable de la lutte contre l’effet de serre.

 

Émissions de carbone fossile par habitant et par an

USA..................................... 5,0 tonnes
Allemagne.......................... 3,0 tonnes
Ex-URSS............................ 3,7 tonnes
Union Européenne............ 2,5 tonnes
Japon.................................. 2,5 tonnes
France................................ 1,9 tonne
Chine.................................. 0,7 tonne
Inde...................................... 0,3 tonne

En se substituant à d’autres matériaux bien plus générateurs de CO2, le bois double son effet de stockage de carbone. Ainsi chaque mètre cube de bois utilisé équivaut à gagner presque deux tonnes de gaz carbonique. Le bois, parce qu’il est fabriqué par la nature et qu’il est facile à travailler, est le matériau qui nécessite le moins d’énergie pour sa transformation en produits finis.

On estime, à poids égal, qu’il nécessite 3 à 4 fois moins d’énergie que le béton, 35 à 45 fois moins que le plastique, 50 à 60 fois moins que l’acier et 100 à 130 fois moins que l’aluminium.

Autant dire que la fabrication de produits en bois génère beaucoup moins d’émissions de CO2 que les autres matériaux.

Pour que la comparaison soit incontestable, il faudrait aussi prendre en compte les émissions générées par les transports, cela pourrait remettre radicalement en cause ces ordres de grandeurs, tant l’avantage du bois est, à ce niveau, manifeste.

D’autant que le bois présente aussi souvent, à poids égal, des performances mécaniques nettement supérieures aux autres matériaux. En effet, sa structure permet de l’assimiler à un matériau composite naturel.

Ainsi pour fabriquer une poutre de 3 m de long capable de supporter 20 tonnes, il faut seulement 60 kg d’épicéa quand il faut 80 kg d’acier et 300 kg de béton.

Au total, dans ce cas d’utilisation, le bois génère 15 à 20 fois moins d’émissions de CO2 que le béton, 66 à 80 fois moins que l’acier. L’Ademe estime ainsi que l’utilisation de 4 millions de mètres cubes de bois supplémentaires (soit 1,3 million de tonnes de bois) permettrait d’économiser 3 millions de tonnes d’émissions de CO2, soit environ 800.000 tonnes de carbone. Autrement dit, quand on stocke une tonne de carbone dans les matériaux bois on économise presque autant d’émission de carbone par ailleurs. Ce qui conduit au double effet du bois.

 

VALORISATION Énergétique : LE 3ème EFFET DU BOIS

Une tonne de bois équivaut à 500 kg de pétrole. La valorisation énergétique des matériaux bois permet d’accroître encore le rôle bénéfique du bois sur l’effet de serre.

Le bois présente un autre grand avantage : il peut être valorisé pour produire de l’énergie. La valorisation des produits bois en fin de vie permettrait de boucler la boucle et d’économiser encore des émissions de carbone. Il faut pour cela que le bois soit brûlé pour produire de l’énergie qui se substituerait à des énergies fossiles.

A valeur énergétique égale, le bois dégage une quantité de CO2 comparable à celle dégagée par le pétrole, mais c'est lors de la production de cette énergie exploitation, préparation, transport etc, que le bois présente un bilan énergétique plus intéressant.

 Valeur thermique : chiffres clés

Table des valeurs thermiques (PCI) de différents combustibles :

 - bois sec                :

18,5 – 21,0 MJ/Kg  =

 5,14 –  5,83 kWh/kg

 - tourbe sèche        :

20,0 – 21,0 MJ/Kg  =

 5,55 –  5,83 kWh/kg

 - charbon                 :

23,3 – 24,9 MJ/Kg  =

 6,47 –  6,92 kWh/kg

 - Fioul                      :

40,0 – 42,3 MJ/Kg  =

11,1 – 11,75 kWh/kg

 Source : Wood fuels basic information pack. Jyväskylä Science Park. Finland. 2000 fourni par l’ITEBE

En valeur thermique :
 2 tonnes de bois = 1 tonne de pétrole
 1 tonne de pétrole libère 3,6 tonnes de CO2
 
1 tonne de bois libère 0,27 tonne de CO2

 

Extraits d’un article de Mr François DELAUNAY paru dans "Forêts de France", n° 464 de juin 2003 –

Informations complémentaires : https://www.fournisseur-energie.com/itebe-bois-energie/.

 


Carl EDOUIN S.A., capital 300.000 € - RC 77 B 7 - insee 743 271 310 000 - siret 309 610 392 000 24 - ape 501Z - No intra: 25 309 610 392

4X4 OCCASION
4X4 OCCASIONS 4X4 OCCASION
4X4 OCCASIONS

All BizzNet SARL