4x4 occasions 4X4 EDOUIN, vente de 4x4 d'occasions a Bernay. 4X4 EDOUIN concessionnaire occasion.

BIENVENUE
Découvrez l'esprit 4x4 EDOUIN
(METIER - RESPECT - HARMONIE)

S.A Carl EDOUIN, fondée en 1977. Capital 300.000 €
Carrefour de Malbrouck (entre Bernay et Brionne par la D438).
Rue du Mouchel 27300 Carsix (à coté de Brico-Dépôt ).

PLAN D'ACCES 4X4EDOUIN / HORAIRES SNCF
TELEPHONE (luttons contre sa « chronophagie » !)

Etant quasiment toujours dans l'atelier,
merci de poser les questions auxquelles vous n’avez pas su trouver les réponses dans notre site grâce à contact@4x4edouin.com.
Nous y répondrons ou vous rappellerons au plus tard
et au calme vers 12 ou 19h.

posez vos questions
sur la qualite de nos services
et opinions sur leur 4x4
parmi nos 400 derniers acheteurs.

Evaluations de propriétaires sur autohebdo.net

Découvrez dans notre
livre d'or,
leurs courriels
ou témoignages directs
ce que les clients pensent de nous ou de leur 4x4.
Véhicules de collection / youngtimers et 4x4 d'occasions
Lauréat 1993 de la fondation Ushuaïa
pour son garage écologique
Pages visitées aujourd'hui : 1611 (précision ici) Véhicules en stock : 40 (mise à jour le 17/11 à 18h47) Impression de la page
HORAIRES D'OUVERTURE

du Mardi au Vendredi :
8:30 à 12:00 - 14:00 à 18:30
Tous services et expo diverses
Samedi matin : 8:30 à 12:00
Tous services et expo diverses
Samedi après midi 14:00 à 17:00
Vente 4x4 et expos diverses
Fermé Dimanche et Lundi

Dépannage en dehors de nos heures d'ouverture

REPRISE TOUT VEHICULE 4X4 OU NON
4x4 TOUS TYPES - TOUTES MARQUES CLASSES PAR ORDRE CROISSANT DE TARIF (Quantite : 40)
NOUVEAUX ARRIVAGES
de 4x4 tous types
depuis 5 jours
depuis 10 jours
depuis 20 jours
depuis 30 jours
CHOISISSEZ VOTRE MARQUE
4x4 ESSENCE
      (Quantite : 6)
4x4 2/3/4/5 PLACES
      (Quantite : 27)
4x4 6/7/8/9 PLACES
      (Quantite : 13)
4x4 UTILITAIRES avec ou sans T.V.A.
      (Quantite : 10)
4x4 PICK-UP
   (Quantite : 7)
4x4 AMERICAINS
      (Quantite : 2)
4x4 BOITE AUTOMATIQUE
      (Quantite : 17)
4x4 CABRIOLET ou BACHE
      (Quantite : 2)
CAMPING CAR 4X4
      (Quantite : 1)

VEHICULES (et divers)
DE COLLECTION
(youngtimer)


Quantité : 140 dont 38 deux roues le 09 03 2017

VELO
Quantité : 3 le 09 03 2017

CYCLOMOTEURS
Quantité : 14 le 09 03 2017

MOTO
Quantité : 21 le 09 03 2017

AUTO
Quantité : 87 le 09 03 2017

4X4
(V.L. et CAMOINS civils et militaires).
Quantité : 24 le 09 03 2017

MILITAIRES
Quantité : 13 le 09 03 2017

CAMIONS
(CAMOINS civils et militaires, 4X2, 4X4, 8X8).
Quantité : 9 le 09 03 2017

TRACTEURS
Quantité : 3 le 09 03 2017

AVION AMPHIBIE
Quantité : 1 le 09 03 2017

Contrôle technique véhicule
"dit de collection"

 

Précisions sur MALUS co2 et sur fiscalité des utilitaires (T.V.A. / T.V.T.S. / Taxe fiscale CO2 / Amortissement)
CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES, TARIFS ET CAPACITÉS DE TRACTION DES 4X4 DISPONIBLES SUR LE MARCHÉ FRANÇAIS EN 2004
GUIDE D'ACHAT 2011 DU 4X4 D'OCCASION SELON 4X4 TOUT-TERRAIN-MAGAZINE
« LES 4X4 STARS DU MARCHÉ DE L’OCCASION » SELON 4X4 MAGAZINE DE DÉCEMBRE 2012
ESSAIS COMPARATIFS ET PRECISIONS FISCALES SUR LES PICK-UP PARUS DANS L'ARGUS PRO DU 31 03 2011 ET DANS TOUT TERRAIN MAGAZINE DE AOUT-SEPTEMBRE 2013
TOUT SAVOIR (ou PRESQUE!)
SUR LES DEFENDER (caracteristiques, conduite et entretien)
TOUT SAVOIR (ou PRESQUE!)
SUR LE LAND ROVER RANGE L322
CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES ET OPTIONS POSSIBLES SUR TOUTE LA GAMME LAND-ROVER DISPONIBLES SUR LE MARCHÉ FRANÇAIS EN 2005 
 
REPRISE DE VOTRE VEHICULE 4X4 OU NON 
 
TRACTEZ EN Sécurité.
Classement des 4x4 selon leur capacité de traction et
explications sur poids remorquables / permis E
Conseils pour transporter des chevaux et adresses pour acheter un van
 
NON 4X4 OCCASIONS
EN STOCK
UTILITAIRES
(Quantité : 0)
VANS
(Quantité : 0)
MINIBUS
(Quantité : 0)
VOITURES Particulières
(Quantité : 0)
 
CONSTRUCTEURS / IMPORTATEURS MAGAZINES / SALONS
CELLULES CAMPING CAR  
 
REMORQUES  
 
CARAVANES  
 
VANS  
 
TOUT POUR ET SUR LE CHEVAL
 
4X4 NEUFS TARIF DIRECT IMPORT
4x4 TOUTES MARQUES 
4x4 PICK-UP
 
TARIF CONSTRUCTEUR
4x4 EUROPEENS ET ASIATIQUES 
 
4x4 AMERICAINS
 
CARACTERISTIQUES, ESSAIS PRESSE
 
ACHETONS 4X4 OU DEPOT VENTE
 
LISTE DES CLUBS OU DES TERRAINS PRIVES POUR S'ENTRAINER AU FRANCHISSEMENT 4X4
 
CONSEILS POUR FAIRE DU FRANCHISSEMENT EN DOUCEUR
 
DIVERS
POURQUOI PREFERER UN 4X4 
 
Ecobilan du 4x4 comparé à celui d'une voiture "plate" 
 
EXPLICATIONS SUR LE MARCHANDAGE 
 
POIDS REMORQUABLES / PERMIS E 
 
CLASSEMENT DE NOS 4X4 SELON LEUR CAPACITES DE TRACTION 
 
PIECES / EQUIPEMENTS / PNEUS /CONSEILS  
 
ENTRETIEN / REVISION 4X4 
 
TARIF ASSURANCE 4X4 
 
TARIF LOCATION 4X4 ET DE VOITURE DE COLLECTION 
 
GARANTIE /
CERTIFICATION 315 4X4 EDOUIN
 
 
BAREME DE FINANCEMENT / GARANTIE JUSQU'A 5 ANS 
 
NOS ATELIERS 
 
PRESENTATION de 4X4 EDOUIN 
 
GRENIER EXPO / REPOS 
 
Actions écologiques et lutte de 4X4 EDOUIN contre les délocalisations synonymes de chômage 
 
Luttons contre la corruption
Biocarburant 
 
4X4 EDOUIN SPORTS / LOISIRS (actualités / projets) 
 
Suggestions de balades et bonnes adresses ou particularités dans notre belle France ou pays voisins. 
 
FORUM (commentaires / suggestions / questions) 
 
METEO
www.meteofrance.com 
 
pêle-mêle/blog
(préhistoire, histoire et présent de 4x4edouin)
 
 
TRUCS / ASTUCES
ADRESSES / CONSEILS
 
 
GLOSSAIRE du 4X4 
 
Défense de la langue française 
 
PLAN D'ACCES 4X4 EDOUIN / HORAIRES 
 
TARIFICATION DEPUIS 2011 DES AMENDES ET RETRAIT DE POINTS 
 
Conseils pour préparer un voyage sur les routes de France et des pays limitrophes en quelques clics ou appels téléphoniques 
 
Conseils pour préparer un 4x4 pour un voyage lointain "pistes, boue et sable" 
 
Bonnes adresses testées par l'équipe de 4x4edouin 
 
Lire, écouter, voir .. 
 
Vertus du vinaigre de cidre 
 
Des girouettes comme jadis 
 
 

biocarburants

cliquer sur les photos pour les agrandir.
Pour imprimer la totalité de la rubrique, cliquer ici

Témoignages d'utilisateurs d'h.v.p. et précisions diverses :

 

www.forum-auto.com/sqlforum/section5/sujet126778-2800.htm, www.oliomobile.org/forum/, valenergol.free.fr, www.roulemafleur.free.fr, flore99.free.fr, www.oliomobile.org, www.econologie.com, institut.hvp.free.fr, www.la-mecanique-moderne.com, www.oilpress.com, www.energiestro.com/fr/, www.ademe.fr/partenaires/agrice/, www.ipcc.ch, www.onesta.net/carre18.html, www.quanthomme.org, www.vegetol.org

  Comment faire fonctionner un diesel, T.D.I, H.D.I., rampe commune, injecteurs pompes etc, etc, avec de l'H.V.P. (colza, tournesol ou friture usagée).
 Conseils auprès d'un constructeur/importateur recommandé par 4x4edouin: Stéphane Jourdain au 06 33 21 00 99 ou par courriel : stephane-jourdain@wanadoo.fr  Achat en ligne de ses équipements : http://stores.ebay.fr/bricomax95
Tableau pour déterminer les adaptations à faire selon les types de diesel et le % d'H.V.P.

Forum consacré aux solutions pour l'usage de l'éthanol et d'H.V.P. pour l'automobile : http://www.oliomobile.org/forum/viewtopic.php?t=365

Preuves de l'intox "Pro diester" qui profite de la confusion entre un biocarburant directement produit par l'agriculteur, et le diester qui nécessite les installations industrielles des pétroliers

Comme l'Allemagne, les U.S.A. aident leur agriculture en autorisant l'H.V.P.

 

Bio carburant directement de l’agriculteur au moteur

 

    Ce GR 2.8 litres TD préparé par 4X4 EDOUIN , fonctionnant à 100% à l'H.V.P. est arrivé 18éme (sur 104 concurrents) au 24 H.T.T. de France à Chevannes les 10 et 11 septembre 2005
De G à D : Jean Dupont ( 4x4 Edouin ) ; Jean-Yves Eloi ( Team Fenec ) ;
Christophe, Carl , Laurent Edouin ; Patrick Bacon ( Team Fenec ) et Pierre Duval ( 4x4 Edouin ).
     Suite aux démarches de monsieur Dronne, organisateur des 24 h de France, relayé par monsieur Lucas de l’A.S.A.91 , la F.F.S.A. a autorisé l’équipe de 4x4 Edouin à utiliser dans le G.R.2800 TD du Team Fenec ( patron Patrick Bacon ) de l’huile végétale pure ( H.V.P.) de colza ou de tounesol 1ière pression à froid, directement produite par monsieur Lebaillif, agriculteur à St-Jean-du Thenney.

      

Tant vis à vis de la dépendance politique des pays producteurs que celle des trusts pétroliers, le choix de l'H.V.P. procède du simple bon sens et non d'un partis pris idéologique comme le démontre le tableau ci-dessous communiqué par l'institut français des h.v.p. (institut.hvp.free.fr) et paru dans Toyota land cruiser magazine de janvier 2006.
(Confirmations des préoccupations écologiques des quatre quatreux : Land Magazine de aout/septembre 2006 consacrent sept pages aux biocarburants et Auto Verte six pages dans celui de septembre)

"Bilans énergétiques"
Essence Éthanol
Blé
Éthanol
Betterave
MTBE ETBE Blé ETBE
Betterave
Gazole Huile
Colza
Huile
Tournesol
diester issue
du colza
diester issue
du tournesol
Énergie restituée / Énergie non renouvelable mobilisée 0.873 2.05 2.05 0.760 1.02 1.02 0.917 4.68 5.48 2.99 3.16

"Bilans gaz à effet de serre avec hypothèse de combustion totale"
Essence Éthanol
Blé
Éthanol
Betterave
MTBE ETBE Blé ETBE
Betterave
Gazole Huile
Colza
Huile
Tournesol
diester issue du colza diester issue du tournesol
Indicateur effet de serre par kg (g eq. CO2/kg) 3 670 922 902 3 130 2 530 2 522 3 390 660 498 888 745

Pourquoi 4x4 EDOUIN s’investit dans la promotion de l’huile végétale pure (H.V.P.) 1ère pression à froid en tant que bio carburant diesel :

La démarche de 4x4 EDOUIN répond a 3 objectifs :

1er)

: contribuer a valoriser  une production agricole.

2eme)

: contribuer a diminuer notre dépendance énergétique.

3eme)

: contribuer a amener certains anti-4x4treux a avoir un autre regard sur notre choix de locomotion, et je dirais même, de vie.

 Dans ce débat, il s’avère que l’A.D.E.M.E occupe une place prépondérante, C’est pourquoi vous trouverez ci dessous un message a son attention.

 Carsix le 20 octobre 2004.
 
Madame le Président,

Merci encore de m'avoir accordé votre écoute sur le stand du dernier salon de l'agriculture.
Depuis notre entretien, que je me permets  d'évoquer ci dessous, les témoignages positifs d'usagers d'H.V.P abondent de toutes parts.
Notre 18eme place sur 104 concurrents (précisions : www.24heures4x4.fr ) lors des 24h.t.t. de France des 10 et 11 septembre 2005 va dans ce sens.
L’usage d’H.V.P. à 100%, dans une épreuve d’endurance a pour but de confirmer que ce carburant national moins polluant que le G.O. ( peu de souffre, 50% de moins de suies, 80% de moins de N.O.X. et de H.A.P. ( source T.U.V. allemande) ) peut être utilisé à 100% sans dommage mécanique et sans modification, hormis selon modèle de pompe un réchauffage à 70 degrés pour obtenir la fluidité du gas-oil.
Nous avons là un moyen exceptionnel d'aider rapidement nos frères agriculteurs sans d'humiliantes subventions, entres autres avantages.
Merci de prêter attention à une situation dramatique pour eux comme pour l'ensemble de notre société.
   
     Respectueux hommages
              Carl edouin

   

1°) contribuer à valoriser une production agricole (le colza ou le tournesol ) pour tenter d'enrayer la tragique raréfaction des agriculteurs.

Fatalisme
Prenant le risque d’activer les colleurs d’étiquettes politiques, je suggère qu’il serait peut-être temps de sortir du « fatalisme » qui depuis l’ère industrielle, épaulée depuis par la grande distribution, confine le producteur agricole à la portion congrue alors que dans le même temps, la qualité des produits alimentaires de base diminue ( voir rubrique cancer et autres vaches folles ).
En plus de leur rôle essentiel dans l'économie, la qualité de notre alimentation, l'harmonie des paysages et le tourisme qui en découlent, beaucoup de sociologues, de psychologues s'accordent à souligner que si nous avions tous ou presque un parent ou ami agriculteur ou éleveur(bio de préférence !) chez qui se ressourcer le plus souvent possible au lieu d'aller bronzer idiot souvent très loin, nous ne serions pas les champions du monde de consommation d'anti-dépresseurs.
Il faudrait d'ailleurs diminuer du prix de revient de l'H.V.P. un grosse partie du déficit de la sécu., ainsi que les coûts de la délinquance des jeunes des cités et d'ailleurs ; (une bonne journée de travaux manuels au grand air éviterait les affres du nombrilisme pour les premiers et les funestes émulations d'escalades d'interdits pour les seconds.)

2°) contribuer à diminuer notre dépendance énergétique.

Si les dangers inhérents aux premiers sont clairs, ceux des seconds, grâce aux vertus du lobbying, sont beaucoup plus subtils et efficaces puisqu'en ce qui concerne la filière H.V.P., j'ai personnellement entendu  sur leur stand du salon de l'agriculture 2005, un ingénieur de l'ADEME et des responsables de la F.N.S.E.A. ( dont curieusement les sites ademe.fr et fnsea.fr ne mentionnent l'existence de l’ H.V.P. !!!)  m'affirmer que si un moteur arrive à fonctionner, un cortège d'avatars s'en suivrait : 20 à 30% de puissance en moins ( moins 2% en réalité !) encrassage, floculation de l'huile de graissage dans le carter etc…etc…

Durant le salon de l’agriculture 2006, un cran supplémentaire est escaladé : plusieurs stands étaient consacrés aux bio carburants dont un au diester :

Un animateur déguisé en Monsieur Diester répondait au public.
Ma question : «  le diester à l’air intéressant , mais il nécessite des installations industrielles pour le produire alors que certains médias font état d’utilisation directe de l’huile de colza à la sortie du pressoir ?».
Réponse de Mr Diester : « effectivement, dans les vieux moteurs cela peut fonctionner, mais si vous essayez dans un moteur moderne, il
explose immédiatement » !…….

 Or, selon plusieurs essais concordants et moyennant des modifs mineures, c’est avec les HDI et autres diesel à rampe commune que l’H.V.P. donne les meilleurs résultats du fait précisément des hautes pressions de pulvérisations qui provoquent un très fin brouillard, compensant ainsi la moindre inflammabilité de l’H.V.P. par rapport au gasoil.


L’H.V.P. , une utopie !
Lors d'une réunion au siège de l'ADEME du 15.12.04 sur l'usage des lubrifiants d'origine végétale dans le matériel forestier, monsieur Van Dievoet, ingénieur et directeur à la fois de B.F.B., institut suisse spécialisé dans l'homologation des carburants et lubrifiants en vue de leur écocertification me déclarait tout net que l'H.V.P. était une utopie, l'avenir est dans le diester !!!…
Le 1.02.05 à Paris, lors des 2èmes rencontres parlementaires pour la maîtrise de l'énergie, furent développées " toutes " les solutions : solaire, hydroélectricité, géothermie, pétrole, G.P.L., G.N.V., biomasse, nucléaire, diester.
Comme je m'étonnais auprès d'un intervenant , monsieur D.....,  du comité des constructeurs français d'automobiles, spécialiste du  biocarburant pour les véhicules propres et économes, pourquoi n'a pas été évoqué l'H.V.P., il me répondit  « vivement »  que c'était une absurdité et que si les allemands avaient 500 pompes d'H.V.P. à leur disposition, cela n'en signifiait pas la validité, puis il tourna les talons…..
Liste des 500 pompes en Allemagne : www.biotanke.de ,

     Le 22 septembre 2005,l’A.R.E.H.N. organisa la 2eme journée des pratiques du développement durable.
    Je m’étonnais auprès de Monsieur Gruson, adjoint à la direction des études économiques de l’institut français du pétrole et de Monsieur Gohier de l’A.D.E.M.E., pourquoi ne figurait pas l’H.V.P. parmi la dizaine de carburants alternatifs (G.P.L.,G.N.V.,Ethanol, Diester, etc etc).
    Le premier me répondit avec commisération que c’était une ineptie et le second resta muet !!!
 
L’H.V.P., tout juste bon dans les vieux moteurs !
    Monsieur Girod, rien moins que vice -président de la région Haute-Normandie, me concéda qu’à  la rigueur, les moteurs lents des vieux tracteurs ou moissonneuses pouvaient digérer l’H.V.P. ,mais que des transformations fondamentales et complexes seraient obligatoires sur les moteurs récents !!!
     Tous ignoraient qu’en ce même temps, loin de tout « bien pensisme »,des hérétiques certes moins titrés et dans un contexte moins « hitéque »(4x4edouin en l’occurrence), testaient en compétition et sur un banc de puissance sans aucune modifications majeures : un Nissan G.R. T.D., un Xtrail H.D.I.,et un Defender T.D.5 sans perte de puissance supérieure a 5 % .
     S’y ajoute l’expérience de Monsieur Jacques Lebaillif, qui, sur son exploitation agricole depuis 4 ans et prés de 100.000 Km de chemin de terre, ne rencontre aucun problème, même mineur, sur un Renault Express 19 td………
     Le 18/10/2005, pendant le salon des équipements de garage ( Equip’autos) à Paris/Villepinte, un forum mondial sur les nouveaux carburants, (y compris les biocarburants , était-il précisé ) fut organisé par la S.I.A. ( Société des ingénieurs de l’automobile).
Sous de pareils auspices, et étant donné les attentes d’un auditoire international, je pensais découvrir des « avancées » techniques de tout premier plan sur l’H.V.P.
Du « beau linge » devait nous éclairer :
Monsieur Xavier Montagne,ingénieur à l’I.F.P.(institut français du petrole) et Monsieur Michel Girard, directeur du département biocarburant chez Total.

Monsieur Montagne, qui hélas, vraisemblablement par « mégarde », avait amené un très vieux dossier, n’a pu montrer sur l’écran que des explications bien connues sur la dizaine de carburant pouvant se substituer à l’essence et au gas-oil : D.M.E, E.T.B., E.M.H.V., G.T.L., G.N.V., Ethanol, B.T.L., G.P.L., B.L.C. .

 

 

 

 

L’absence d’H.V.P. nous fait penser qu’il était très antérieur à 1984, puisque c’est à cette date que les Allemands sont passés du stade de tâtonnement artisanal où nous sommes actuellement, à l’utilisation et vente libres dans les véhicules.
Monsieur Girard, par contre, connaissait l’H.V.P. puisqu’il nous à d’emblée déclaré qu’il espérait que personne, dans l’auditoire, n’avait le « culot » (dixit) de l’utiliser dans son véhicule, sans s’étendre plus sur ce carburant.
Lors des échanges avec l’auditoire, je me suis étonné, au moment où télé, radio et presse locale ou nationale, consacraient beaucoup de place à l’H.V.P., qu’il n’en fut pas question ici, hormis en l’associant au mot « culot ».
Je demandais donc si ce mot était relatif au contexte fiscal ou technique de l’H.V.P. ?
Il me répondit que c’était vis-à-vis des risques techniques !!!!!.....
Un échange assez vif s’en suivit au point que le meneur de jeux ( membre de la S.I.A.) décida de m’enlever le micro !!! .
C’en était de trop :
Je me tournais vers l’auditoire en lui disant brièvement ce qu’il en était en réalité, et les conviais à échapper à la « désinformation » ambiante en puisant dans les forums/internet cités ci-dessous .
     Paraphrasant Madame Roland devant l’échafaud, je suis tenté de crier :   « Lobbying, Lobbying chéri, que de c…. dit -on en ton nom…….. 

Témoignages d'utilisateurs et précisions diverses :

 

www.oliomobile.org/forum/ , valenergol.free.fr, www.roulemafleur.free.fr, flore99.free.fr, www.oliomobile.org, www.econologie.com, institut.hvp.free.fr, www.la-mecanique-moderne.com, www.oilpress.com, www.energiestro.com/fr/, www.ademe.fr/partenaires/agrice/, www.ipcc.ch, www.onesta.net/carre18.html, www.quanthomme.org, www.vegetol.org

J'eus aussi une longue conversation avec madame Michèle Pappalardo, directrice de l'ADEME, qui bien que fortement engagée dans la promotion du diester, n'est pas opposée à faire de même pour l'H.V.P. dans la mesure où nous lui apporterons les preuves de sa validité technique.
 
Les français aiment leurs bagnoles !
Ce même jour, le président de ces rencontres parlementaires, monsieur Claude Gatignol, député de la Manche, qui d'ailleurs s'enorgueillit d'avoir obtenu l'implantation d'une nouvelle unité à l'E.P.R. nucléaire à Flamanville, écrit : «  le niveau de vie a pour conséquence, lorsqu'il s'élève, une augmentation de la consommation. "
Cette déclaration me semble nier de manière désobligeante les capacités " citoyennes " des français à réfléchir sur leur mode de vie.
Il a enfoncé le clou en rappelant qu'il y a 40 ans, le président Pompidou déclarait déjà d'une manière que je trouve personnellement méprisante : " les français aiment leurs bagnoles ".
Il pense donc qu'en 40 ans, les français confinés dans leur égoïsme, n'ont pas été capables de prendre conscience qu'il faut préserver l'avenir d'une planète sur laquelle doivent vivre nos descendants.
Les opposants à la filière H.V.P. arguent qu'en optimisant au mieux les surfaces cultivables , seulement 20 a 30%(source Arnalis dans l'Argus du 7/04/2005) de notre consommation actuelle serait couverte.
20% c'est effectivement peu, mais si la consommation actuelle baissait de 50%, les 20% de production couvriraient 40% de notre consommation !!!… ( monsieur de
la Palice ne me contredirait pas.)
Beaucoup vont sourire à l'idée de 50% de diminution, car ils ignorent la filière bois énergie, en plus de l'éolien et du solaire, bien connue mais sous utilisée.
Sur www.arehn.asso.fr et www.biomasse-normandie.org, vous apprendrez ( entre autres ! ) que pour produire 100 unités d'énergie, il faut consommer 3 unités de bois déchiqueté ( énergie renouvelable ) et 112 unités d'énergie fossile ( fuel ).
Soit un rapport de 1 à 30 en faveur du bois, alors que le fuel ne dégage que 3 fois plus de calories.

Une éoliennes sur trois en pannes !
 
Concernant les éoliennes, je témoigne d'une expérience vécue :
Un projet de parc éolien du coté de Beaumont le Roger a provoqué la réaction des anti…
Parmi leurs arguments, figure la fiabilité.
30% en panne affirment-ils !…
Le hasard m'a fait longer des littorales de Rostock en ex-R.D.A. ( Baltique ) à Dunkerque les 24 et 25 Juin 2005.
De lassitude, je me suis arrêté de compter à 350 éoliennes…
Sur ces 350, 5 seulement étaient stoppées !…
Une étude réalisée par l’INESTENE  pour Grenpeace en décembre 2003 (circulaire du 19 septembre 2005), précise qu’a investissement équivalent, un programme éolien produirait deux fois plus d’électricité et créerait près de 5 fois plus d’emplois.

Esprit et comportement citoyen :
Ces opposants sous-estiment également la capacité de nos semblables à réagir sainement face à une très grave situation.
Exemple : le 10 février 2005, lors de ces rencontres parlementaires pour la maîtrise de l'énergie, j'ai entendu monsieur Bernard Tardieu, P.D.G. d'un bureau d'études spécialisé dans les barrages hydroélectriques, citer l'exemple des Brésiliens : à cause d'une très grosse avarie sur un barrage couvrant près de 50% de la production, ils durent reconsidérer leurs " mauvaises " habitudes pendant un an.
Grande fut la surprise quand on constata qu'une fois la production redevenue normale, la consommation se stabilisa à moins 20% d'avant les restrictions !!!
Conclusion : si moins 20% ont été obtenus " involontairement ", il est aisé d'admettre que si à des incitations douces on ajoute la " trique " ( exemple les radars qui ont fait diminuer de 50% les meurtres routiers ), notre indépendance énergétique n'est pas utopique.
 
Dictature :
Les " mauvaises langues " attribuent toute cette panoplie anti H.V.P. au lobby pétrolier qui voit dans ce circuit ultra court : champs de colza, puis sans encombrer les autoroutes ni risques de marées noires, transformation chez l'agriculteur par pressage à froid afin d'obtenir 100% de carburant directement utilisable dans la majorité de nos moteurs diesel, une atteinte à sa " dictature ". C'est pourquoi il fait de l'intox pour promouvoir le diester qui nécessite l'usage de leur installation industrielle pour transformer l'huile végétale pure en diester qui ne peut être mélangé à plus de 30% au gas-oil, alors que l'huile végétale pure peut être utilisée à 100% directement de la sortie du champ a votre moteur et parfois sans aucunes modifications!!!…
 Autre avantage, si vous en répandez sur le sol par inadvertance, les chats ou les chiens se précipiteront pour nettoyer !!!
Concernant le diester utilisé sans modifications des moteurs, Monsieur Guy Auzoux, autocariste à Louviers (et conseiller régional), en a cesser l’usage car il dissolvait les revêtements intérieurs des réservoirs et des canalisations souples , provoquant ainsi l’obstruction des circuits d’injection.
Plus inquiétant : Dès qu’un moteur fonctionnait dans un local mal aéré ou si vous suiviez d’un peu trop prés l’un de ses autocars, la gorge et les yeux vous « piquaient » plus ou moins violemment !!!
 Et en « plus », la trituration/cuisson du colza lors de sa transformation en diester, provoque des odeurs de « choux pourris».
 Celles ci ont provoquées des plaintes des habitant de Grand Couronne obligeant l’industriel, (la S.A.I.P.O.L.) à de lourds investissements : chaudières pour incinérer les rejets de cuisson, et biofiltre.
L’efficacité de ces travaux est en cours d’évaluation par un « groupe de nez » !!!

Huile de table !
Monsieur Claude Moreau, président de la commission interministérielle  pour les véhicules propres et économes a déclaré dans le journal de l'automobile du 29/04/2005 : " n'importe qui peut faire fonctionner son véhicule en utilisant des biocarburants. Il suffit de mettre de l'huile Lesieur dans votre réservoir à gas-oil, et votre voiture fonctionnera. L'ennui, c'est que l'huile Lesieur coûte plus cher qu'un litre de gas-oil ! "(note de l’auteur : Loin des huiles de grandes marques, les moins coûteuses du marché font l’affaire).
Page1 dans www.econologie.com du 08/02/05: " Contrairement à ce que prétendent les défenseurs de cette filière, le diester est éconologiquement négatif : on dépense plus d'énergie pour le fabriquer qu'on en obtient !!!……. "
Pourquoi faire simple et économique quand on peut faire l'inverse !!

Gardez-moi de mes amis, quant à mes ennemis je m’en charge !!! (Henri IV).

Preuve et explication supplémentaires de l’intox anti HVP qui règne au sein même du monde agricole .
Page 4 de l’Agriculteur de l’Aisne du 16/12/2005 :
Mr Georges Vermeersh, directeur technique et innovation chez Sofiprotéol déclare lors de l’assemblée générale de la coopérative céréalière : "il est strictement interdit actuellement d’utiliser l’H.V.P. sur nos parcelles".
"L’utilisation de l’H.V.P. dans les moteurs n’est pas tout à fait au point. Ce dossier doit être construit de façon professionnelle pour pérenniser ce débouché".             L’explication de ce langage spécieux est révélée involontairement dans un entrefilet quelques pages plus loin : "Bunge et Sofiprotéol vont construire une usine supplémentaire de Diester pour porter la production de 120.000 tonnes à 250.000 tonnes" !!!
Pas facile d’être objectif pour commenter l’H.V.P. quand on est salarié de sofiproteol (fabricant de diester) !……………

 

3°) contribuer à amener certains anti-4x4treux à avoir un autre regard sur notre choix de locomotion, et je dirais même, de vie.
Ne pas voir parmi nous seulement des adeptes du " regarde comme je suis beau et riche " et " pousse toi de là que je m'y mette ", mais également de paisibles écocitoyens…
Le " privilège " d'être immergé depuis 40 ans de par ma profession et mon plaisir dans le monde du 4x4, et par nécessité ( j'aimerais pouvoir ajouter " comme tout le monde ") dans celui de la préservation de notre ( encore ) magnifique planète, ce qui d'ailleurs me vaut d'être traité à la fois de sale pollueur par les uns et d'em…d'écolo par les autres, me procure une intéressante possibilité d'observation et j'espère, de recul et d'objectivité.
Il m’est agréable de penser que les « ceusses à qui ont ne la fait pas » ne me reprocheront pas d’espérer qu’une démarche citoyenne bénéfique à la bonne marche de mon garage, donc à l’emploi d’une dizaine de personnes, soit un plus non culpabilisant !!!…
Surtout quand « tintent » de plus en plus souvent les mots :chômage, délocalisations, faillites, grèves, subventions, revendications etc…etc…

Tout va bien : nos ministres ont le temps d’acheter des nounours :
Les discours alarmistes des écolos sont souvent décrédibilisés par la cacophonie de leurs dissensions .
S'y ajoutent trop souvent certaines outrances comme celle en 2004 d'un ministre, qui toutes affaires cessantes, fonça survoler les Pyrénées avec une escouade d'hélicoptères bourrés de gardes du corps et de journalistes pour pleurer sur la mort d'une maman ours abattue par mégarde par des chasseurs/éleveurs ( ou éleveurs /chasseurs ! ).
Observant cela, on serait à peine surpris d'appendre que devant une impossible cohabitation ours/éleveurs, décision serait prise de supprimer les éleveurs !!!
Heureusement, quand un éleveur ou un agriculteur se suicide de désespoir quand son troupeau est dévasté, ou plus globalement ses productions non payées à leur juste prix, cela déclenche moins de tintamarre, sinon quid de la tranquillité des horizons au dessus des très chères résidences secondaires de nos people et autres bo-bo " verts "!!

Manipulation ou intox : les deux mon Capitaine !
  29 septembre 2005 : des spécialistes de la manipulation au service du gouvernement en place viennent de porter un nouveau coup  à la crédibilité des écolos :
      Que vont penser les français soucieux de l’environnement (60% de l’électorat) en observant une ministre ne rien juger de plus prioritaire et gravissime, que d’aller acheter personnellement en Slovaquie 5 oursons à 10.000 euros pièce  pour repeupler les Pyrénées !!!…. 

Mars 2006,comme il est aisée de le comprendre, en apprenant le lâcher de ces ours les éleveurs concernés protestèrent vigoureusement !!!…
Simultanément, sur France inter, un monsieur Jean Marie Pelt se réjouit au nom de cette fameuse « bio diversité ».
Il argument que les deux tiers des habitants sont favorables aux ours.
« cela sera bon pour le tourisme car même s’il sera quasiment impossible de les apercevoir, l’image des Pyrénnéens s’en trouvera positivée. »
« Ils démontreront ainsi qu’est révolu le temps ou l’homme s’arrogeait le droit de vie ou de mort d’une espèce dès lors qu’elle nuit à quelques uns » !!!…..

Autre « couche » supplémentaire entendue en février sur France inter en mars 2006 :

Toujours au nom de la « bio-diversité *»,un « vert » s’est réjouit de la réintroduction des loups dans les Alpes .
Il répondit à un éleveur de moutons qui se plaignait des massacres de troupeaux, que les quatre ou cinq générations précédentes de bergers avaient eu une chance « anormale ».
En effet, pendant des millénaires, la tradition était de monter une garde permanente !!!…….
*Pour attirer l’attention des « bobos vert » (qui ont souvent les « oreilles » des pouvoirs publics), sur leur tragique disparition, nous allons  conseiller aux éleveurs et agriculteurs de se  déguiser en  une de ces espèces menacées d ‘extinctions !!!.. Force est de constater que cette vision « Bambiste ou Disneylandienne » de la vie, démontre la capacité de notre système marchand à infantiliser les consommateurs pour mieux les manipuler.
Il est aisée de prévoir que lors d’un prochain vote, les nombreux électeurs potentiellement « vert » confrontés quotidiennement aux ravages des pollutions diverses aux tragiques conséquences directes et indirectes(cancer, alzheïmer ,maladies nosocomiales, amiante, allergies/asthmes, vaches folles, grippe aviaire, mal bouffe, dérèglement climatique, forêt/pluies acides etc, etc , s’empresseront de ne pas confier les recherches de solutions à de tels « rigolos » , compte tenu de l’amalgame environnement/parti politique des Verts !!!
      Bien jouer !!!…..                                                                                                  

Concernant les médias ayant participé à la curée anti 4x4, je leur concède quelques circonstances atténuantes.
Il est évident, si leur perception des 4x4treux passe par la vue de quelques monstres « body-buildés »dans les centres ville et par la lecture des magazines spécialisés, ils doivent penser que nous sommes plus près du jardin d'enfants que des cercles de réflexions sur la place et le devenir de l'homme…..
Ces derniers évènements me donnent l'occasion de lancer un appel amical et confraternel aux rédactions des magazines 4x4 :

Ne le répétez surtout pas !
Je confesse qu’il m'arrive, trop souvent hélas(ou heureusement !), d'avoir encore envie de faire l'andouille au volant d'un 4x4.
Toute hypocrisie bue, je m'arrange pour que la révélation de ce travers un peu infantile je l'avoue, ne dépasse pas le cercle de copains discrets.
Il serait injuste que des " observateurs " malveillants fassent des généralisations hâtives dont souffriraient les usagers raisonnables de 4x4.
J'exhorte donc mes amis de la presse 4x4 à faire de même.
Je crains qu'en continuant dans la même ligne éditoriale, ils continuent à ne passionner principalement que le ghetto actuel de 4x4treux " purs et durs ".
Pour sympathiques qu’ils soient pour la plupart, ils n’en « effarouchent » pas moins la multitude de possesseurs de voitures plates attirés par la sécurité ou autres avantages aux antipodes du paraître qu'ils aspirent à savourer dans le 4x4.
Par expérience , je puis témoigner de la nocivité de ces comportements publics ou médiatisés auprès de ces acheteurs potentiels.
Cela les amènent à craindre d'être amalgamés aux " dinosaures " les plus ravageurs, surtout auprès des épouses qui comptabilisent mentalement le coût du bas de caisse enfoncé à payer en plus de la traite du crédit.
Elles en déduisent que le choix de la paisible berline ou du monospace et la lecture de T.V. magazine par Monsieur lui épargneront cela !!!
Emportés par leur passion personnelle et encouragés par la majorité d'un lectorat inconditionnel, ils ne conçoivent pas que des " oreilles ennemies " nous observent…..
Que peuvent-elles voir et surtout retenir :
Exemples les plus " toxiques " :
a) le culte de la puissance révélée par l'usage répété de l'adverbe " que " dès qu'un nouveau modèle développe moins de 120/130 cv.
Même le Discovery TDV6 de 190 cv  « peine à  sauter d'un rond-point à l'autre sur la rocade de Chartres » dixit un magazine 4x4 de 09/2005 !!!…
b) la place prépondérante accordée aux transformations " maison ", échappements " libérés ", pompes à injection réglées " riche " et suppression de la valve E.G.R.(ralliez vous à mon gros panache noir ! ), pare-buffle " locomotive " etc.…etc…non pas pour se cantonner au parcours de trial dans le champ limitrophe, mais de préférence traverser " pied dedans " la France par la route pour se rendre dans les différents rassemblements d'amateurs du genre.
c) aucune allusion à l'augmentation de la pollution dans les bancs d'essais de boîtiers électroniques censés améliorer la puissance des moteurs diesel.
d) tribune largement ouverte à l'un des " gourous " du 4x4 continuant à nier le réchauffement de la planète...
 
Tartarin pas mort :
e) l'usage pléthorique du mot " raid " qui fait plutôt Tartarin quand il désigne d'aimables balades dans nos provinces ou plus globalement sur une planète où les G.P.S., " les machins trucs assistance " la rendent moins dangereuse que nos belles routes françaises avec ses 15 morts quotidiens .
N'oubliez pas messieurs les rédacteurs, que dans les années 20, Audouin-Dubreuil, et Haardt sous l’égide d’André Citroën, désignaient sobrement " croisière noire ou jaune " leurs découvertes chinoises ou sahariennes (et avec seulement 20 cv sous le pied !!!…)
 
Marronnier :
La brusque campagne anti-4x4 de juillet /août 2005 est l'exemple type de ce qu'en jargon journalistique on appelle " marronnier ", c'est-à-dire un sujet à faire mousser quand les tsunamis sont en vacances, les avions pas encore écrasés, le pape et un prince refroidis, les people pas encore ( trop) chaudes etc..etc..
Je reconnais humblement avoir été surpris par la soudaineté, l'ampleur et heureusement, l'inefficacité de l'offensive.
Une fois de plus, s'est vérifié l'adage : " ce qui est excessif est dérisoire ".
Surpris surtout par l'absence de sens de responsabilité des grands prêtres des médias ( à moins qu'eux-mêmes connaissant les limites de leur impact, savaient qu'il n'y avait pas de risque d'escalade du genre caillassage des 4x4, attentats contre les garagistes 4x4 etc…etc…)
 
Courageux mais pas téméraires !
Tout au plus, cela a encouragé de " téméraire anonymes " et " responsables " dégonfleurs de pneus ou " courageux " poseurs d'autocollants " citoyens " !!!
A leur décharge, nous comprenons qu'il est plus " gratifiant " de briller en société, et à fortiori devant une caméra, en évoquant ces hauts faits d'armes que d'attendre patiemment le conducteur pour le sensibiliser courtoisement à la pollution , ou apprendre non moins courtoisement de sa part, que n'ayant pas les moyens d'avoir plusieurs véhicules, il a besoin de la polyvalence du 4x4 pour son métier, ses loisirs, ses préoccupations sécuritaires et qu'il fonctionne peut être au GPL en attendant l'H.V.P.!!!
Toujours est-il que nos " médiateux " tentèrent de désigner à la vindicte des 59 millions de français, un brave million qui n'en pouvait mais !!!!
Cet exemple type de désinformation s'articulait sur la négation de l'immense majorité silencieuse et discrète pour qui, dans la France profonde, le 4x4 est synonyme de sécurité, pérennité, économie à moyen et long terme(explications dans la rubrique " pourquoi préférer un 4x4 d'occasion " dans www.4x4edouin.com.).
Un BJ 40 que nous avons vendu neuf en 1977 est toujours entre les mains de son 1er acheteur et depuis 1973, j'en suis à mon 6eme 4x4 :un Range de 1973 à 1988,un Terrano v6 GPL,3 Gd Cherokee GPL et depuis 2003, un range v8 GPL de 1990. L'âge moyen des 4X4 que nous vendons est de 7 ans.
 
Le pollueur n’est pas celui que l’on pense :
Ce chiffre m’amène à évoquer l’écobilan très favorable du 4x4 qui selon une étude récente, conclut que l’on use 2 voitures « plates » pendant la durée d’un 4x4 traditionnel.
L’énergie consommée et les pollutions diverses durant la vie d’un véhicule sont inférieures à celles nécessaires à sa construction, sa commercialisation, sa destruction ou transformation : extraction du minerai ou refonte des vieilles carcasses, fabrication, transport, entretien et construction des réseaux de vente, coûts directs et indirects en particulier les déplacements de toute cette main d’œuvre, surtout ceux en avions des cadres et dirigeants quand il s’agit d’une délocalisation (vérifier vous même l’incidence d’un voyage en avion dans votre écobilan personnel dans  ademe.fr/climact ) , la publicité, Le coût en énergie des accidents plus nombreux et plus graves etc  etc…

Précisions sur l'écobilan du 4X4 :
Par sa durée de vie(18ans au lieu de 7),un 4x4 est plus écologique qu'une voiture "plate".
Preuves

 L’ « écobilan » du 4x4 est encore plus favorable si vous l’achetez d’occasion. Aux économies obtenues par rapport aux coûts en énergie pour en fabriquer un neuf ( souvent très loin, voire aux antipodes ),s’ajouteront celles des mécaniciens de votre garagiste local chez qui vous ferez durer votre 4x4.
Grâce à votre clientèle, ce personnel ne sera plus obligé de parcourir de coûteuses distances pour aller travailler dans quelque abrutissante mégapole.
Certains pourront vous opposer le truisme d’avant les délocalisations :« Acheter du neuf fait marcher le commerce, tourner les usines, donc crée des emplois !!!… » 
Il sera hélas facile de les éclairer en soulignant :
1er : le commerce en question rapportera bien souvent plus à de grands groupes financiers aux actionnaires dans de lointains paradis fiscaux, qu’à votre garagiste/réparateur et son équipe, dont le développement pourrait créer des emplois et faire travailler les artisans et commerçants locaux !!!…….
Cet exemple consistant à « faire durer » pourrait tout aussi bien concerner vos chaussures, télé, frigo, lave linge ou vaisselle etc  etc
2ème : ces usines sont souvent « délocalisées » donc, au lieu de sueur discrète humectant subtilement ( grâce à de suicidaires « acquis sociaux » !) , nos maillots de corps, les très très petites miettes de notre argent iront faire tremper à très très grosses gouttes les saris, kimonos, chapkas, cols Mao ou ponchos lointains…(près de 50% des véhicules vendus en 2004 par Peugeot et Renault sont concernés).

Je cite l’argus du 30 mars 2006 : « les marques françaises ont fabriqué 3,2 millions de véhicules sur le territoire national en 2005 contre 3,6 millions en 2004 (-12,6%) à cause de leurs coûts salariaux : 28,50 euros en France,  2,10 en Roumanie,  1,70 en Bulgarie et….1 en Chine !.
Et Michel Rocard sur France culture lundi 3 avril 2006 à 8 h40 : « 80% des composants des Renault sont délocalisé contre 20 % il y a 20 ans » !.

   Conséquence mathématique de ces « évasions » d’emplois : les manifestants anti C.P.E. vont devoir « remettre ça » bientôt pour qu’en corollaire à leurs revendications sur la sécurité de l’emploi , ils devront obtenir pour leurs  employeurs  la sécurité de la clientèle afin que ces derniers puissent les payer et s’acquitter des charges sociales (retraites, maladies, chômage, apprentissage, formation etc etc).

Pourquoi ne pas être « économico-citoyen » ?
 A ce sujet, il me paraît évident que les consommateurs/salariés français pourraient  cesser  d’être les « complices » involontaires de forfaits dont le centième vaudrait de la part de notre ministère du travail et celui de l’environnement , le bagne à leur patron !.
 Il suffirait de leur ouvrir les yeux sur la somme de souffrance physique et morale imposée a nos frères des pays « émergeant », ainsi que sur les agressions à l’environnement pour qu’ils puissent consommer « goulûment » grâce a des prix « compétitifs » nécessaire au maintien du  « pouvoir d’achat ».
 A ce sujet, je ne suis pas loin de lire de l’inconscience de la part du groupe Leclerc vis à vis des consommateurs français et du mépris vis a vis des ouvriers des pays ou ces usines sont délocalisées .
En effet pendant tout l’été , sur fond de policiers « terrassant » une manifestante dont on voyait les dessous, un slogan proclamait : « aujourd’hui, la lutte c’est le pouvoir d’achat » !!!…. »

 

La tentative d’humour avec la petite culotte affichée à 4,15 euros (vraisemblablement grâce à made in china !) n’échappera pas aux  dizaines de milliers d’ex salariés français du textile au chômage !!!
Si de cette lutte sort vainqueur le « pouvoir d’achat », c’est forcément parce qu’en face , il y a des victimes et des perdants .
En l’occurrence, les ouvriers délocalisés cités plus haut, les salariés français qui ont perdu leur emploi, les contribuables à qui l’état va forcément devoir faire payer le manque à gagner provenant ,entre autres, des charges sociales patronales et salariales alors que pendant le même temps, il devra verser encore plus d’indemnités de chômages et voir s’agrandir le trou de la sécu etc etc ,.
S’ajoutent les disparitions de  producteurs agricoles français poussés aux toujours plus.
 Ce qui provoque l’augmentation des pollutions dues aux transports, souvent par avions, de denrées disponibles en toutes saisons contre toutes logiques économiques et de « bonne bouffe ».
Dans un débats lors du congrès sur les maladies environnementales des 7 et 8 octobre 2005 à Rouen, une personne lança : « la mondialisation a quand même du bon vu le prix d’un téléphone portable ou du kg de tomate en hiver ».
Un professeur de santé publique, spécialiste des cancers et malformations congénitales liés aux pollutions , lui répondit que vu les cas de plus en plus nombreux et plus coûteux à soigner, ces « bas prix » sont et seront largement annulés par l’augmentation vertigineuse des dépenses de santé que la collectivité devra supporter sous forme d’impôts et taxes diverses !!!

Moins de biens, plus de liens !
La lecture de Pierre Rabhi qui prône « moins de bien, plus de lien », amène a conclure que cette « lutte pour le pouvoir d’achat » fait surtout des victimes sur l’essentiel : il s’agit de notre dimension humaine qui risque de se réduire au « profit » d’une entité appelée « consommateur ».
Notre système marchand tente de le convaincre que l’harmonie ira de pair avec l’élévation du niveau de vie .
Donc son corollaire, l’augmentation de la consommation rendue « obligatoire » par l’usage d’une propagande violente dès l’enfance , qui entraîne la confusion entre le nécessaire et le superflu a l’exemple des écoliers qui obligent leurs parents(surtout les plus modestes) à les vêtir avec de coûteuses dernières modes.
 Le président de TF1 lui-même, Monsieur Patrick Lelay, ne fait d’ailleurs pas mystère de cette stratégie quand il s'exprime dans "les dirigeants face au changement", opuscule collectif publié en 2004 aux éditions du Huitième Jour et préfacé par Ernest-Antoine Seillière, président du Médef : "Il y a beaucoup de façons de parler de la télévision. Mais dans une perspective "business", soyons réalistes : à la base, le métier de TF1, c'est d'aider Coca-Cola, par exemple, à vendre son produit. Or pour qu'un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation de le rendre disponible : c'est-à-dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. Ce que nous vendons à Coca-Cola, c'est du temps de cerveau humain disponible. Rien n'est plus difficile que d'obtenir cette disponibilité."

La fabrique du crétin (c’est le titre d’un livre qui dissèque la fameuse (ou plutôt fumeuse !) « méthode globale » qui sévit dans l’Education National depuis 1980).
Ce titre pourrait donc s’appliquer a la télévision si la stratégie du président de T.F.1 se réalisait.  Cette déclaration de Monsieur Patrick Lelay est extraite d'un article paru dans le magazine "casseurs de pub" (la revue de l'environnement mental ! ), numéro spécial de novembre 2004 de " la décroissance " sous titré " le journal de la joie de vivre ".Abonnement : 11, place Croix Paquet 69001 LYON, www.casseursdepub.org ou : l'Age de faire www.lagedefaire.org
Lecture très recommandée par 4X4 EDOUIN !.
 
 Ne fais pas a autrui ce que tu ne voudrais que l’on te fasse ! :
Il semble évident qu’une remise en question des habitudes de consommation, liée à ce qui est écrit plus haut, a d’autant plus de probabilité de s’imposer dans notre pays, que le français est connu pour être très « chatouilleux » quand il est question de remettre en cause notre « modèle social ».
Même si dans le fond de lui même , il en admet les limites quand il constate que nous réussissons l’exploit  d’être à la fois : premier aux championnats du monde du moins d’heures travaillées et simultanément aux olympiades du chômage avec 2.400.000 inscrits, soit 10% de la population active. (« On » me souffle qu’une des solutions consisterait à séparer les chômeurs des demandeurs d’emplois !!!……)
Il est donc logique d’en déduire qu’une même personne, sensible à la vie des salariés de son pays, ne reste pas indifférente en apprenant ce que ses achats irréfléchis peuvent faire subir à ses frère lointains.
 Dans ce registre , le 22 /09/05 à 6h30, France Inter annonçait que la consommation des ménages est en hausse mais que la croissance diminue du fait que ces achats concernent  des produits importés !!!

Ecobilan de l’ensemble 4x4/conducteur:
Parallèlement à l’ «écobilan » du 4x4, il faut souligner celui de son conducteur.
Vous pouvez faire votre propre bilan en cliquant sur ademe.fr/climact.fr .
Majoritairement, les familles qui préfèrent le 4x4 et souhaitant comme tout un chacun découvrir d’autres horizons et aller à la rencontre de leurs semblables, le font le plus souvent de manière progressivement concentrique : cantons, départements, provinces et parfois plus.
C’est à dessein que j’écris « parfois », car bien souvent elles comprennent que la découverte de contacts ou de pôles d’intérêts dans ces lieux proches, sont plus enrichissants que des bronzages ou des queues leu-leu souvent idiots, aux antipodes…..
Et en « prime », la différence en émission de CO2 avec celui qui « fait » un pays lointain est tragiquement « abyssal »…
J’ai entendu sur France Inter, dans la soirée du 4/12/03, lors d’une causerie sur le changement climatique, un expert déclarer qu’un touriste sur un vol Paris-Miami produit autant de CO2 qu’en un an avec son propre véhicule…
Et le 12/12/03 vers 15h, un autre intervenant précisait que les avions décollant en France, produisent autant de CO2 en une matinée que tous les véhicules français à moteur à explosion en une année…
Avec ces 2 exemples, il ne s’agit pas de jouer au « c’est pas moi, c’est l’autre », mais de repenser certaines habitudes…
Les vociférateurs professionnels attribuaient à ce million de français paisible que de gros 4x4 Mercedes, BMW, Ranges dernier cri, gros Toyota ou Pick-up U.S. alors que comme nos ventes le confirment depuis plus de trente ans, ainsi que notre stock visible sur internet sur www.4x4edouin.com, c'est en majorité monsieur Toulemonde qui passe de la voiture " plate " au 4x4, majoritairement d'occasion, sans souci du paraître mais pour les raisons déjà évoquées plus haut et précisées à la rubrique : " Pourquoi préférer un 4x4 d'occasion " dans www.4x4edouin.com
Si, à l'instar des «  pros » des manifs provocatrices ou revendicatrices,  les 4x4treux avaient des instances représentatives afin d'attaquer pour incitation à la haine les médias et autres " hurleurs ", moult tribunaux les enverraient au bagne pour plusieurs générations, et de juteux dommages et intérêts nous permettraient de nous la couler douce également pour plusieurs générations, et surtout, nous permettraient enfin de nous payer ces fameux 4x4 bardés de puces, d'aides à la conduite, de verres fumés et de pneus taille très basse, afin de connaître ces non moins fameux frissons vainqueurs, lors de l'escalade périlleuse des bordures de trottoirs des centres-ville.

 

Carl Edouin

 

*    de par mon métier, je ne développe que la faisabilité technique de l’H.V.P. hors de tout aspect fiscal, car je pense qu’il ne faudra alerter nos instances politiques que lorsque les preuves de sa validité leur auront été présentées.

    Il ne faut pas oublier que l’administration fiscale ne pourra revenir sur l’interdiction de son usage en tant que carburant routier qu’après décision de nos gouvernants ,  (qui sont à leur poste, ne l’oublions pas non plus, parce que nous les y avons élus !!!… ) .Nous pouvons être très optimistes après lecture d’une déclaration d’un responsable des douanes dans La France agricole du 30 septembre 2005 :

  Fiscalité sur l’H.V.P.

Position du syndicat Douanes solidaires :

Pour Olivier Géron,  secrétaire national : «  le gouvernement doit autoriser les huiles végétales carburant pour l’ensemble des français en leur faisant bénéficier d’une fiscalité incitative. »

« Nous demandons l’équité de traitement fiscal »

La France agricole : pourquoi vous engagez-vous sur le dossier de l’huile carburant ?

Olivier Géron : pour nous, les biocarburants sont avant tout une solution pour lutter contre les gaz à effet de serre. L’huile végétale pure ( H.V.P.) présente un bilan très positif à ce niveau. Ce n’est pas nous qui le disons, mais un rapport du député Alain Marleix sur les biocarburants ( 2004 ). On y lit que le meilleur indicateur «  effet de serre » revient à l’huile de tournesol, suivi par celui de l’huile de colza. Même chose pour le ratio  énergie restituée / énergie non renouvelable consommée : ce sont les huiles carburants pures qui l’emportent haut la main, l’huile de tournesol ayant par exemple un ratio cinq fois plus élevé que celui du gazole ! Dans ces conditions, pourquoi privilégier une famille de biocarburants, celle des biocarburants industriels par rapport à celle des H.V.P. ? Nous demandons l’équité de traitement fiscal.

On n’est pas contre le bioéthanol, ni le biodiésel qui ont aussi leur place dans la boite à outils. Après , c’est aux consommateurs et aux producteurs de choisir. Nous remarquons simplement que la valeur ajoutée du Diester va quand même à 57% à l’industriel ( trituration, raffinage et fabrication ) contre seulement 31% à l’agriculteur.

En légalisant les H.V.P., le gouvernement favoriserait une filière artisanale qui concerne plus largement l’aménagement du territoire par scellement d’une activité économique rurale. Il faudrait aussi que des représentants du monde agricole rentrent dans la commission des hydrocarbures, au prorata des résultats des élections professionnelles.

La F.A. : Pourquoi la seule autoconsommation de l’huile carburant n’est-elle pas suffisante ?

O.G. : En droit français, il est pour l’instant interdit de mettre de l’huile dans le réservoir des tracteurs et des véhicules routiers. Dans le même temps, les H.V.P. sont reconnues par la directive 2003/30 qui n’a toujours pas été transposée en France. Y aurait-il deux chimies : une européenne et une française ? Si l ‘huile carburant n’était autorisée que pour les seuls agriculteurs comme le prévoit le projet de loi d’orientation agricole, ce serait une rupture dans le principe d’égalité , de liberté d’entreprendre et de consommer. A aucun moment, les représentants du peuple européen n’ont posé une destination privilégiée pour tel ou tel biocarburant dans la directive2003/30. On ne comprend pas non plus le caractère expérimental qui serait donné à cette autorisation, valable seulement jusqu’en 2003. C’est un manque d’ambition face aux enjeux.

La F.A. : que risque-t-on en roulant avec de l’huile dans son réservoir ?

O.G. : le paiement des taxes afférentes au produit auquel l’huile se substitue, donc en l’occurrence celles du gazole ( avec multiplication par le kilométrage ) plus paiement d’une amende d’une à deux fois le montant des taxes. L’amende est au minimum de 300 euros.

La F.A. : Est-il réaliste d’envisager une défiscalisation des H.V.P. ?

O.G. :Le problème, c’est qu’on raisonne uniquement en ressources pour l’Etat et qu’il faut regarder également les dépenses évitées : moins d’achat de pétrole, moins de transports pour le faire venir et le distribuer, moins de dégradations des routes, moins de subventions en matière d’aménagement du territoire, moins de frais de santé liés aux émissions polluantes etc… Ce n’est donc pas une perte sèche !Bien au contraire, il y a peut-être même un gain… Il faudrait une étude fiscale pour le démontrer.

 

Charte 

Un enjeu de santé publique

«  Notre charte identitaire fait référence à des préoccupations environnementales. Une des missions essentielles des Douanes étant la protection économique, si nous ne faisons rien pour l’environnement, il y aura des répercussions colossales comme les catastrophes naturelles à répétition . Cela peut générer des augmentations de primes d’assurances, des coûts de la construction et surtout des dépenses de santé. Au Royaume Uni, les dépenses dues à l’asthme s’élèvent à 3.9 milliards d’euros et le pétrole en a une large part de responsabilité ! »  

Philippe Pavard

Article paru dans La France agricole, le 30 septembre 2005

Si vous souhaitez commenter ce qui précède, posez des questions, ou apportez votre témoignage, merci de vous adresser à 4X4 EDOUIN - Carrefour de Malbrouck - Carsix 27300 Bernay -  Fax : 02.32.46.21.43 - contact@4x4edouin.com - Merci d’éviter le téléphone 02.32.46.23.59





 

Cette rubrique est ouverte à tous et à tous sujets n'ayant même parfois qu'un très lointain rapport avec le 4x4 (ou même pourquoi pas, pas du tout !!).
Toutefois, doit impérativement être respecté la légalité en vigueur en France et aucune dérive pornographique ou violente ne sera acceptés.

Pour vos commentaires, suggestions ou questions : contact@4x4edouin.com

 

 

 


Carl EDOUIN S.A., capital 300.000 € - RC 77 B 7 - insee 743 271 310 000 - siret 309 610 392 000 24 - ape 501Z - No intra: 25 309 610 392

4X4 OCCASION
4X4 OCCASIONS 4X4 OCCASION
4X4 OCCASIONS

All BizzNet SARL